Cookies infos
   INSECTES AMPHIBIENS - FLEURS - MAMMIFERES - OISEAUX - REPTILES - F/ECRAN - AUTRES 
  Araignées
  Coléoptères
  Diptèresles mouches
  Hémiptères :
     punaises / cigales
  Éphéméroptères
  Hyménoptères :
     guèpes
  Lépidoptères :
     papillons / chenilles
  Mantoptères : mantes
  Neuroptères
     chrysopes
  Orthoptères : grillons
  Odonates : libellules

 

  Arthropodes : les Odonates, naissance d'une Libellule déprimée.
 

 

Libellula depressa
Linnaeus 1758

Platetrum depressum
Linnaeus 1758

  • Regne : Animalia
  • Embr. : Arthropoda
  • Classe : Insecta
  • Ordre : Odonata
  • Fam. : Libellulidae
  • Genre : Libellula

Libellule déprimée


 
Photo : larve de libellula depressa.

Sur la berge de la mare, une larve au dernier stade de Libellula depressa cherche tout support vertical qu'elle pourra rencontrer, en général un roseau ou tout autre élément de la végétation, tout lui conviendra, et elle s'empressera d'escalader ce dernier jusqu'à une hauteur variant de 20 à 70 centimètres.
Là, fermement agrippée, elle va effectuer sa dernière métamorphose, pour laisser place à l'insecte parfait : l'imago.
Et c'est au mois de mai (juin), que les larves sortent de l'eau pour effectuer cette métamorphose.

En gonflant son thorax, la peau se fend sur le dos, et la libellule très lentement, par contorsions successives sort, se libère ; tête, thorax, puis pattes se dégageant ainsi doucement de cette dernière enveloppe.

Libellula depressa Libellula depressa Libellula depressa Libellula depressa

S'ensuit une courte phase de repos, tête en bas, l'abdomen encore prisonnier de l’exuvie. Dès que presque totalement sortie de cette exuvie (enveloppe vide), Libellula depressa se redresse sur son abdomen et se fixe sur sa mue pour dégager totalement son abdomen et entamer la longue phase du déploiement de l’abdomen et des ailes par augmentation de la pression des fluides corporels, puis du séchage et de la sclérification (durcissement) des téguments et des ailes.

Libellule déprimée : déploiement des ailes Libellule déprimée Libellule déprimée Libellule déprimée.
Libellule déprimée

Photo : Libellule déprimée

 

Puis les ailes parfaitement déployées commencent à s'écarter doucement.
Encore un peu de patience et tout sera prêt.

Photo : libellule déprimée  vue de haut.

Photo : libellule déprimée, libellula dépressa.

Tout est parfait, notre futur " hélico " est prêt à entamer sa nouvelle vie.
Quelques essais, petits bons, petits sauts dans la végétation et le tour est joué.

Et voilà, il ne reste plus qu'une enveloppe vide, la dépouille larvaire, l'exuvie. La belle libellule s'est envolée après environ trois à quatre heures de travail, contorsions et séchage de son nouveau corps, et la voilà prête, enfin presque, pour redonner vie à une nouvelle génération de libellules déprimées.

Bien sûr, le titre de la page est totalement romantique, en fait ce n'est pas d'une naissance dont il s'agit, mais bien d'une toute dernière métamorphose, mai bon ...

Exuvie de libellula depressa, libellule déprimée.





 

Libellula depressa

 





 

Libellula depressa ou Platetrum depressum

 





 

 

Qq. autres Libellules
 



Libellula depressa
Libellula quadrimaculata
Libellula fulva
Crocothemis erythraea
Sympetrum vulgatum

Sympetrum sanguineum
Orthetrum cancellatum
Calopteryx splendens
Calopteryx virgo
Coenagrion puella

 

 

27/08/2003 -


Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -