Cookies infos
   INSECTES - AMPHIBIENS - MAMMIFERES - OISEAUX - FLEURS - FOND d'ECRAN - AUTRES -  
  Araignées
  Coléoptères
  Diptèresles mouches
  Hémiptères :
     punaises / cigales
  Éphéméroptères
  Hyménoptères :
     guèpes
  Lépidoptères :
     papillons / chenilles
  Mantoptères : mantes
  Neuroptères
     chrysopes
  Orthoptères : grillons
  Odonates : libellules

Le bourdon terrestre.

 

Bombus terrestris.

 

Bourdon terrestre, Bombus terrestris

 

Bourdon terrestre,

 

Bourdon terrestre, Bombus terrestris

  Arthropodes :

Bombus : les bourdons ;


 

Bombus terrestris Linné 1758

  • Règne : Animalia
  • Embr. : Arthropoda
  • Classe : Insecta
  • Ordre : Hymenoptera
  • Famille : Apidae
  • S/Famille : Apinae
  • Genre : Bombus

Bourdon terrestre


 
Google + Facebook You Tube Twitter

 

Bombus terrestris, le bourdon terrestre.

Le bourdon terrestre est un insecte Hyménoptère du genre Bombus et de la famille des Apidés, la même famille que les abeilles domestiques. C'est un gros insecte de 11 à 23 mm bien caractérisé par une large bande jaune à l'avant du thorax, une autre de couleur identique sur le 2eme segment abdominal, et les 2 derniers segments couverts de poils blancs, ce qui parfois lui vaut le surnom de < cul blanc >.
Seuls les bourdons femelles sont équipées d'un aiguillon qui ne servira qu'en cas de défense, c'est aussi l'organe de ponte pour la reine. Mais contrairement aux abeilles, le dard des bourdons n'est pas garni de barbillons et le bourdon, ne meure pas après avoir piqué, pour se défendre, rappelons-le.

Tout comme l'abeille domestique, le bourdon terrestre est strictement végétarien, il se nourrit du nectar des fleurs et récolte le pollen, pour nourrir ses larves.
La langue du bourdon : le labium, est tubulaire et longue de 20 mm, et lui permet d'aller au plus profond de la corolle des fleurs pour en récolter le nectar. Son corps poilu, véritable brosse soyeuse, est un piège à pollen. Au sortir de la fleur, le bourdon terrestre brosse consciencieusement son corps, ramenant les fines particules de pollen sur les corbeilles situées sur la surface externe du tibia de la troisième paire de pattes, lisse et bordée de longs poils pour le transporter jusqu'au nid. Visitant ainsi de très nombreuses fleurs, il est considéré comme auxiliaire polinisateur de tout premier ordre.

Comme les autres bourdons, le bourdon terrestre recrée de nouvelles colonies chaque année, chaque colonie pouvant aller jusqu'à 600 bourdons. Seules les jeunes bourdons femelles fécondées passeront l'hiver, les autres membres du groupe meurent à la fin de l'automne. Dès le printemps, ces nouvelles reines cherchent un emplacement, généralement au sol dans un trou (par exemple un ancien terrier de rongeur d'où le nom vernaculaire de bourdon terrestre) pour y faire leur nid. La reine récolte herbes, mousses, feuilles et poils pour en tapisser l'intérieur.
Les bourdons sont des insectes à métamorphose complète, ou holométaboles. L'ensemble des trois premiers stades : oeufs, larves et nymphes : porte le nom de couvain.

D'avril à octobre, partout en Europe sauf à l'extrême Nord, on pourra suivre le vol de notre bourdon terrestre sur prairies, champs ou sous couvert de taillis, parcs ou forêts.

 

Bombus terrestris, bourdon terrestre

19/04/2005 -
30/11/2010 -






 

BOMBUS terrestris

 





 

Bombus terrestris, bourdon terrestre

 





  

 


Petite video de Bombus terrestris au petit matin, sur fleurs de d'iris sauvages.



 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -