Cookies infos
   INSECTES - AMPHIBIENS - MAMMIFERES - OISEAUX - FLEURS - FOND d'ECRAN - AUTRES -  
  Araignées
  Coléoptères
  Diptèresles mouches
  Hémiptères :
     punaises / cigales
  Éphéméroptères
  Hyménoptères :
     guèpes
  Lépidoptères :
     papillons / chenilles
  Mantoptères : mantes
  Neuroptères
     chrysopes
  Orthoptères : grillons
  Odonates : libellules
Google + Facebook
You Tube Twitter
   

Poliste : Detail des yeux et ocelles sur le front.

 

 

Polistes gallicus, Poliste français, un mâle.

 

Polistes gallicus

 

Polistes gallicus, 31/07/2005/11h30

 

Le Poliste

 

Polistes gallicus, 13/08/2005: 11h27, il fait chaud

 

Polistes gallicus, 16/09/2005.

  Arthropodes :

Vespidae, les guêpes sociales.


 

Polistes gallicus L. 1758

  • S/Ordre : Endopterygota
  • Ordre : Hymenoptera
  • S/Ordre : Apocrita
  • S/Famille : Vespoidea
  • S/Ordre : Apocrita
  • S/Famille : Vespoidea
  • Famille : Vespidae

Guêpe poliste
Poliste


 

 

Poliste français. Poliste gaulois

 

Tout comme les abeilles, guêpes ou frelons, les polistes sont des guêpes sociales qui s'en différencient par un abdomen svelte, rétréci aux deux extrémités et sans pubescence.
Toujours aérien, le nid est constitué d'un seul rayon fixé à son support par un fin pédoncule plus ou moins central. Ce rayon est soit horizontal, soit vertical mais le plus souvent orienté vers le bas, ne comporte pas d'enveloppe de protection et se compose d'un nombre assez limité de cellules, au maximum une petite centaine. Il est fait de fibres végétales malaxées en un fin parchemin et disposé à l'abri, très souvent collé sous une tuile, dans un trou de mur ou de rocher, ou si les conditions sont bonnes, directement en extérieur sur une tige d'arbuste.

Pas de différences marquées entres ouvrières et reines qui mesurent de 14 à 16 mm., le corps est rayé de jaune et de noir en taches de formes variables, les pattes sont longues et jaunes, le clypeus est jaune uni avec ou sans point noir (voir la photo des différences au sein d'un même nid). L'ensemble de l'extrémité des antennes est jaune orangé (contrairement aux Polistes bischoffi qui présentent tout le dessus de l'antenne brun à noir).
Quant aux mâles, ils sont à peine plus petits, inférieurs à 15 mm. et s'en distinguent par une tête toute jaune et rétrécie vers le bas.

Seules les femelles fécondées auront passé l'hiver et, au printemps, plusieurs d'entre elles participent à la construction d'un même nid. Par contre, une seule, celle qui devient dominante, sera la reine, les autres devenant ouvrières. Les premières émergeantes seront des ouvrières s'occupant de la reine et de l'ensemble du nid. En fin de saison, mâles et femelles naîtront, les femelles fécondées passeront l'hiver pour redémarrer, au printemps, un nouveau cycle d'une ou plusieurs colonies.

Les polistes sont très communs dans le Sud de la France, mais assez rapidement ils remontent et colonisent plus au Nord. J'ai pu déjà en observer depuis pas mal d'années à l'intérieur du grenier sous le toit, mais cette année est la première où je trouve un nid en extérieur, sans doute le réchauffement...

Il se nourrissent de mouches et chenilles, ce qui les rend très utiles et leur comportement vis à vis de l'homme est plutôt peu agressif, toutes les photos on été prisent, parfois de très près, de début juillet jusque mi-août sans aucune piqûre, seule précaution : une approche sans trop de mouvements brusques, et tout se passe bien.


Photo 1 : Polistes gallicus, la Guêpe poliste, le Poliste ;

Photo 2 : Détails de la tête, le haut des antennes jaune, les yeux et les trois ocelles sur le vertex ;

Photo 3 : Un mâle Poliste m'observe ;

Photos 4 à 8 : Observation sur un nid de Poliste du 15/072005 au 16/09/2005 (et pas une piqûre ! Le Poliste n'est pas agressif.) ;

Photo 4 : Chacun trouve sa tâche sur le nid !

Photo 5 : 31/07/2005/11h30, on voit bien dans le fond des alvéoles les larves dodues prêtes à être operculées pour se nymphoser en adulte parfait, une femelle au premier plan est seule à m'observer, les ailes bien ouvertes, prête à bondir en cas d'agression de ma part, en réalité, tout s'est toujours bien passé, prudence quand même ;

Photo 6 : Je viens de faire un geste brusque, pour tester leurs réactions, toute la colonie arrête ses occupations et me fait face, tout se fige un instant, puis les activités reprennent ;

Photo 7 : 13/08/2005 : 13h... , il fait chaud, le soleil est au max, une ouvrière climatise le nid en battant des ailes ; au plus chaud de la saison, il leurs arrive parfois d'être à plusieurs autour du nid à pratiquer cette technique ;

Photo 8 : 10/09/2005, tous les rayons sont vides, il ne reste plus qu'un mâle et une femelle qui traînent encore autour du nid, quelques jours plus tard, ils avaient disparu ;


Pour info :
Polistes gallicus n'est pas synonyme de P. dominulus car l'espèce décrite par Linné (le spécimen qui a servi à la description originale) n'était pas l'espèce commune que tout le monde connaît et qui s'est alors appelée dominulus (Christ), par contre, ce fameux spécimen de Linné correspondait à l'espèce décrite sous le nom de foederatus.
Dans les années 80, J. Gusenleitner a observé un nid en Dalmatie où on trouvait la forme foederatus et omissus, il y a donc eu regroupement, et comme c'était Linné qui avait le premier décrit cette espèce et bien comme le veut le code international de nomenclature on lui a attribué ce nom (gallicus).
Dans la plupart des livres, on retrouve l'erreur car les auteurs ne sont pas au courant de ce changement.
Infos envoyées par Mr : RENNESON Jean-Luc,
Voir le site http://www.vespidae.be/Vespidae_auteur.htm

25/11/05 -


 





 

Vieux nid de Polistes gallicus sous les tuiles

 





 

Nid de Polistes fixé sur une planche, toujours au grenier.

 





   
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -