Chloris chloris L. 1758
Carduelis chloris L. 1758
Loxia chloris L. 1785


Verdier
Verdier d'Europe

.cz : Zvonek zelený
.de : Grünfink, Grünling
.dk : Grønirisk
.es : Verderón
.fi : Viherpeippo
.hr : Europski zelendur
.hu : Zöldike
.it : Verdone
.nl : Groenling
.no : Grønnfink
.pl : Dzwoniec
.ro : Florinte
.sk : Stehlík zelený
.se : Grönfink
.uk : European greenfinch

Chloris chloris, Verdier d'Europe.
Très répandu il y a encore quelques années, le verdier décline avec les techniques agricoles modernes. Finies les grandes troupes de cet oiseau qui se nourrissait sur les chaumes à l'automne et d'insectes à l'été ! Passereau partiellement migrateur, l'adulte est à peine plus gros que notre moineau commun. Il mesure entre 14 et 15 cm pour un poids de 25 à 35 gr. Il est trapu, la tête est grosse, le bec épais, fort, conique, couleur corne le bec du Verdier..
Les pattes brun gris clair, les yeux marron foncé marqués sur le pourtour d'une zone foncée qui lui donne cette air renfrogné.
La couleur générale du mâle tire vers le vert jaune olive avec de belles taches jaune vif sur la queue et les ailes. Cette queue est fourchue au niveau des rectrices externes. On lui trouvera quelques autres taches jaunes, mais moins vives, sur le ventre, les flancs et la tête. Il est plus terne à la mauvaise saison.
La femelle est plus sombre et moins verte que le mâle, un peu plus grise et ses taches jaunes sont moins nettes que celles du mâle. Les juvéniles sont plus ternes, brun olive, légèrement striés sur le dos et sur le ventre.

Erratique, appréciant la présence de l'homme mais le plus souvent farouche et toujours sur ses gardes, le verdier forme souvent de petites bandes avec ses congénères, surtout en hiver, accompagné d'autres espèces granivores locales ou migratrices. Tous s'envolent au moindre danger pour revenir en place, celui-ci passé.

Les chants du verdier sont de diverses natures ;
=> un premier, fait de longues vibrations, complaintes : djiiiiiiiii, entrecoupé de silences plus ou moins longs :

=> et un second, bien plus élaboré, fait de toutes sortes de mélodies, toutes très différentes et toujours relativement courtes :

=> le même verdier quelques minutes plus tard :

(précision, les bandes sons n'ont pas été ni mélangées, ni écourtées entre les différents chants, juste nettoyées des parasites et bruits de fond).

On compte 2 (plus rarement 3) nichées par an, une première dès la mi avril, une seconde en juin et parfois une troisième début août. Les couvées de 4 à 6 oeufs éclosent à 13 jours et les jeunes restent au nid environ15 jours. Ce nid, construit par la femelle à deux ou trois mètres du sol est une coupe de rameaux et racines entremêlés, intérieurement tapissée d'herbes, de duvet végétal, de mousses sèches, de laine, de plumes...

Il peut vivre jusqu'à treize ans. On le trouve dans toute l'Europe, en Russie, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et dans le sud-ouest de l'Asie jusqu'en Afghanistan.


Verdier d'Europe, European greenfinch.
Chloris chloris, le Verdier d'Europe.
Carduelis chloris, Chloris chloris, Verdier.

Verdier à l'abreuvoir, l'eau est recueillie dans la mandibule inférieure puis projetée dans le gosier en relevant la tête…

Le Verdier à l'abreuvoir :
(passez la souris pour l'animer)

Comme nombre d'oiseaux, le verdier prend l'eau dans la mandibule inférieure puis la projette dans le gosier en basculant la tête en arrière.

Le comportement des oiseaux.
Larousse 1970


Carduelis chloris, Chloris chloris, juvénile du Verdier.
Carduelis chloris, Chloris chloris Verdier.

Domaine : Biota
Règne :
Animalia
S/Règne : Eumetazoa
Embr.: Chordata
Classe : Aves
S/Classe : Neornithes
Ordre : Passeriformes
So./Ordre : Passeri
Famille : Fringillidae
Genre : Chloris

Recherche


=> Plan du site  Tout le glossaire <=       - 18/08/2015 -