OISEAUX
AMPHIBIENS     MAMMIFERES    INSECTES    FLEURS    FONDd'ECRAN    AUTRES   
   recherche sur le site
   canards
   columbidés
   passereaux
   pics, piciformes
Naturgeschichte der Vögel Mitteleuropas
 
Facebook
Google +
You Tube
Twitter
 
Oiseaux : 

les Piciformes.


Picus viridis viridis Linnaeus 1758

 
 
Pic vert
Pivert

  • Règne : Animalia
  • Embr. : Chordata
  • Classe : Aves
  • Ordre : Piciformes
  • Fam. : Picidae
  • Genre : Picus

 

Les forêts de jeunes peuplements ne lui conviennent guère, impossible à nicher dans un vieil arbre et tout aussi peu de possibilité de se nourrir d'insectes xylophages, dont il est friand. C'est ainsi qu'on rencontre le plus souvent ce pic vert dans les vieux bois, mais le plus souvent en terrains découverts, parcs, jardins, vergers, prairies qu'il sonde avidement à la recherche de toutes sortes de proies vivantes. Le pic vert, comme tous les autres pics, a une (très) longue langue qui peut sortir de 10 cm hors du bec pour la recherche de ses proies. Celles-ci se composent de divers insectes xylophages qu'il accroche, de cette longue langue, au fond de trous, dans le bois, mais aussi d'insectes, larves, vers, molusques qu'il chasse sur prairies, à découvert.

Le pic vert est un oiseau d'une taille assez imposante, aussi gros que le geai 31-33 cm ; le dessus du corp vert brillant, le ventre gris vert, le croupion jaune. Le dessus de la tête ainsi que la nuque sont rouge. Le mâle se distingue relativement facilement de la femelle par une "moustache" rouge bordée de noir ; Madame aussi porte la moustache, mais celle-ci est entièrement noire !

Pour nicher, il fore une cavité, généralement dans un vieil arbre au bois tendre, cavité qui pourra lui servir plusieurs années de suite. L'ouverture du nid se trouve de 2 à 5 mètres du sol, cavité creusée en grande partie par le mâle, seul.
Fin avril, début mai, la femelle pond 4 - 5 (7) oeufs, directement sur quelques copeaux, au fond de la cavité. Ils sont blanc brillant, mesurent 31 x 23 mm.
La couvaison dure de 14 à 19 jours.

Picus viridis

Les jeunes resteront au nid environ 3-4 semaines. Ceux-ci se différencient des parents par une coloration assez terne, le ventre et la gorge totalement striés d'une alternance de bandes claires et sombres. Les adultes nourriront encore quelques jours les jeunes, puis la famille éclate ; le reste de l'année, le pic vert vivant solitaire. Pour nourrir les jeunes, les adultes régurgitent un amalgame d'insectes accumulés dans le gosier, en plusieurs portions.

On le rencontre assez fréquemment un peu partout en France (et en Europe), sauf dans les îles, notamment la Corse, et jusqu'à environ 2000 mètres d'altitude. L'hiver, le pic vert est sédentaire, mais change très facilement de région (ératique). Son vol est lourd, onduleux en terrain ouvert. Son chant ... est puissant, pas du tout mélodieux, un mélange de cris, de ricanements, de rires moqueurs.
Il est commun, et pourtant, pas évident à surprendre, il est très timide et disparaît dès que dérangé.

 

Et dans quelques autres langues :

(DE) : allemand : Grünspecht
(UK) : anglais : Green Woodpecker
(DK) : danois : Grønspætte
(FI) : finnois : Vihertikka
(IT) : italien : Picchio verde
(NL) : néerlandais : Groene Specht
(PL) : polonais : Dzięcioł zielony
(RU) : russe : Зелёный дятел
(SE) : suedois : Gröngöling
(SK) : slovaque : Žlna zelená

29/09/2014 -

 



 

Picus viridis

 





 

Picus viridis

 





 

Picus viridis


Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -