MAMMIFERES
   AMPHIBIENS    INSECTES    OISEAUX    FLEURS    FONDd'ECRAN    AUTRES   

 

 

Ernest Tyssandier d'Escous (1813/1889 Salers)

 

 
Mammifères : 

Les bovins ;


Bœuf ;

 
 

La vache Salers
La vache rouge

Règ. : Animalia
Emb. : Chordata
Clas. : Mammalia
Ord. : Artiodactyla
Fam. : Bovidae

 

 

Si l'on en croit les éleveurs de cette vache Salers ils vous diront, sans hésiter, que c'est la plus belle vache du monde.
Et il faut bien avouer qu’avec sa robe rouge aux poils frisés et dotée de superbes cornes en lyre, la comparaison avec la plus grande partie des autres races, le plus souvent écornées pour des raisons économiques et un peu tout de même de sécurité, cette vache à la belle robe rouge sombre est effectivement une très belle vache.
Une vache née dans la région (semble-t-il, mais de très longue date) c’est la reine du Cantal où elle cohabite tout de même avec l’Aubrac, une proche cousine et quelques Mombéliardes et autres Prim’Holstein bien plus attrayantes pour leur rendement.
Une vache qui, avant de porter ce nom de Salers, était connue sous l'appellation de vache de race auvergnate ou de vache de race cantalienne, une vache qui a su s’exporter et parfaitement s’implanter un peu partout dans le monde notamment au Texas, Portugal ou encore Argentine.

Une vache reconnue de longue date pour ses qualités de rusticité, fécondité, longévité, d'ardeur au travail, de bonne qualité et production de viande, bien adaptée à la moyenne montagne ne craignant pas les fortes pentes, mais aussi une vache qui présente un fort instinct maternel !
Une qualité qui risque à terme de devenir une entrave à son expansion. En effet, la vache Salers n' accepte de donner son lait qu'en la présence de son veau une fois que celui-ci a commencé à téter ; une véritable entrave à son expansion face aux races laitières de grosses productivités. De plus, la traction animale ne présentant plus aucun attrait, les effectifs de cette vache Salers ne cessent de diminuer.

Actuellement, sur un effectif d'environ 200 000 vaches Salers, seules 5% sont utilisées pour leur qualité de lait, un lait qui va servir à l'élaboration d'un fromage unique, couvert par l'AOP "TRADITION SALERS" dans la mesure d'une fabrication utilisant 100% du lait de cette vache Salers. Bien d'autres critères de qualité encadrent cette fabrication de tradition, notamment les dates de fabrication du fromage fixées du 15 avril au 15 novembre lorsque les vaches sont à l'estive, un lait mis en oeuvre immédiatement après la traite et uniquement dans un contenant en bois : la gerle en bois de châtaignier ou d'acacia.
Seule, une dizaine de producteurs fabrique du "Tradition Salers" dont actuellement plus que 6 en buron, partie de la ferme délocalisée dans les pâtures d'estives.
==> Toutes les infos de la fabrication, et réglementations autour de ce fromage Salers.

Deux hommes ont beaucoup oeuvrés pour la création, reconnaissance et amélioration de la race salers : Louis-Furcy Grognier (1774/1837 Aurillac) et Ernest Tyssandier d'Escous (1813/1889 Salers).
Un buste en bronze de ce dernier, considéré comme le rénovateur de la race Salers, a été inauguré en 1897 sur la grande place du village de Salers.


03/07/2013 -

 



La vache Salers





La vache Salers.





 

Vache taureau et veau de race Salers.

Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -