MAMMIFERES
   AMPHIBIENS    INSECTES    OISEAUX    FLEURS    FONDd'ECRAN    AUTRES   

 

Facebook
Google +
You Tube
Twitter

 

 

Apodemus sylvaticus, Mulot, Mulot gris.

 

 

Apodemus sylvaticus, Mulot gris.

 
Mammifères :  

Les rongeurs.


Apodemus sylvaticus
Linnaeus 1758

 
  Mulot sylvestre
Mulot

Classe : Mammalia
Ordre :
Rodentia
Famille : Muridae
Genre : Apodemus

 

Synonymes :
Mulot gris, Souris de terre, Souris des bois, Rat sauteur...

 

Apodemus sylvaticus est un petit rongeur, légèrement plus gros que la souris grise, caractérisé par un corps allongé et une longue queue, 10 (15) cm pour le corps, 10 pour la queue, 18 à 30 (35) grammes de poids, de larges oreilles et de grands yeux noirs tous ronds, nettement saillants.

Généralement, le mulot sylvestre se présente en deux teintes : le roux (jaunâtre) sur le dos et le blanc sur le ventre, une région nette séparant les deux couleurs, mais la teinte du dos peut être plus terne, nuances de gris mais toujours avec le ventre blanc, les deux couleurs bien séparées. Entre les pattes antérieures, une petite tache allongée qui tranche sur le blanc du ventre.
Le mulot sylvestre est un petit rongeur et la liste de ses prédateurs est bien longue ! Renard, bien sûr, mais de petits prédateurs comme la belette ou la martre n’en feront qu’une bouchée. Et comme il est crépusculaire et nocturne, le faucon et la buse en fin de journée, la chouette et le hibou pour les périodes plus nocturnes. Sa longévité en nature n’excédera guère les 2 ans, un peu plus en captivité.

C'est un rongeur avec une denture caractéristique de la famille.. Les deux longues incisives qui ornent mâchoire supérieure et inférieure poussent constamment pour compenser l’usure typique des rongeurs. On le dit herbivore, granivore, insectivore, frugivore…, on pourrait plus simplement le qualifier d’omnivore tant son alimentation s’adapte aux conditions locales et bien sûr saisonnières. Et il croque tout, y compris escargots, vers de terre et … champignons ! Mais ne vous y trompez pas, il a du goût, c'est un fin gourmet ! À choisir, entre plusieurs mets, pas de doute, avec son odorat superpuissant, il se dirigera illico vers le met haut de gamme, puis descendra de gamme ! Que votre petit lopin de terre soi doté d’un composteur « familial », nuls doutes, qu’un jour ou l’autre, Apodemus sylvaticus ne s’invite à cette table providentielle. Et comme il reste actif toute l’année et que l’hiver peut être long, il fait des provisions dans ses galeries et chambres à provisions.

Tout comme la souris domestique, il est très prolifique. La reproduction peut en effet s’étaler toute l’année avec 3 à 4 portées de 2 à 9 petits. La gestation est de 22 jours, les jeunes seront  autonomes au bout de 3 semaines. Ils atteignent leur maturité sexuelle à 8 semaines.
Ne tentez pas de l’attraper par la queue ! Tout comme le loir et d’autre petits rongeurs, un fourreau de cette queue vous resterait dans les doigts permettant au petit rongeur de fuir, un bout de queue toute rose, totalement dégarnie, mais peu importe, la survie l’emporte !

C’est un habile grimpeur et sauteur, on l'appelle aussi souris sauteuse. En dehors de la compagnie de l’homme (grenier, garage et même habitations surtout l’hiver), on peut trouver le mulot sylvestre un peu partout, bois et lisières, surtout de feuillus, champs, parcs… partout en France, Europe et Asie.

Généralement considéré comme nuisible, comme une plaie qui s’attaque aux graines, céréales, fruits entreposés,  semis ou pire, vecteur propagateur de maladies, on pourrait tout de même considérer qu’il joue son  rôle dans l’écosystème, ne serait ce que par l’éparpillement de graines d’arbres ou plantes stockées dans ses galeries ou spores de champignons contenues dans les excréments.

01/07/2014

 



 

Apodemus sylvaticus

 





 

Apodemus sylvaticus

 





Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -