INSECTES
AMPHIBIENS     MAMMIFERES     OISEAUX     FLEURS     FONDd'ECRAN     AUTRES    

 

 

 

 

 

Photo 1 : Melasoma populi , Chrysomela populi sur feuille de tremble.

 

 

 

 

 

 

Photo 2 : Melasoma populi , Chrysomela populi, Chrysomèle du peuplier, lina du peuplier

 

 

 

Arthropodes :

 

les coléoptères.


Melasoma populi Linnaeus 1758

  • Ordre : Coleoptera
  • Famille : Chrysomelidae

Chrysomèle du peuplier

 

 

Synonymes : Chrysomela populi ; Lina populi ;
                Lina du peuplier ; Mélasome du peuplier ;

 

 

La Chrysomèle du peuplier est un Coléoptère (Coleoptera) de la famille des Chrysomèles (Chrysomelidae) d'une dizaine de millimètres (10 à 12 mm.), de forme bombée, ovale-allongée, caractérisé par des élytres rouge-vif ornés d'un petit point noir à l'apex des élytres (confusion possible avec Melasoma tremulae qui, elle, est plus petite et surtout n'a pas cette ponctuation noire au bout des élytres).
La tête, le pronotum, les pattes ainsi que les antennes sont noirs à reflets métalliques verts.
Le mâle est plus petit que la femelle. Après avoir hiverné sous les mousses, pierres, feuilles ou tout autre cachette, les adultes de la dernière génération de l'année précédente réapparaissent au printemps pour s'accoupler.
 

Les oeufs sont pondus en rangées régulières le plus souvent sur la face inférieure des feuilles tendres de l'extrémité de rejets et, après une courte incubation d'une dizaine de jours (5 à 15), les larves émergent.
Très vite, ces larves se mettent à dévorer la couche supérieure du revers de la feuille qui les supporte. Les larves les plus jeunes ne s'attaquent qu'à la surface de la feuille sans la percer réellement, puis au fur et à mesure de leur développement, celles-ci s'attaquent à l'ensemble du limbe pour n'en laisser que les nervures principales.
Photo 3 : Melasoma populi, Chrysomela populi ou encore Lina populi, notez la ponctuation noire du bout des élytres.

La larve gris foncé de cette Chrysomèle (tout comme les adultes) se développe sur diverses peupliers et saules, notamment sur les rejets. Possibilité de deux générations dans la même année, l'une au printemps, l'autre à l'automne (éventuellement une troisième si l'année est particulièrement douce).

Au terme de leur développement qui passe par 4 stades, les larves se nymphosent le plus souvent sur ou sous une feuille mais aussi sur limbes, branchettes ou branches du support nourricier.
La larve se "colle" à son support par une ventouse anale (qui d'ailleurs lui sert tout au long de sa vie de larve aussi bien pour se déplacer que pour se fixer fortement en cas de vent, les feuilles du tremble y étant très sensibles) pour effectuer sa dernière mutation : la nymphose.
Une dizaine de jours et l'insecte parfait émergera, pour reprendre un cycle ou, si la saison est trop avancée, chercher un endroit ou passer l'hiver en attendant la prochaine bonne saison pour à nouveau s'accoupler et relancer le cycle.

La Chrysomèle du peuplier, encore nommée Lina ou Mélasome du peuplier, fréquente Peupliers et Trembles bien qu'elle puisse aussi se développer sur les Saules marsult (aussi bien naturels que de cultures).
Cette Chrysomèle est de large répartition, de la plaine à la montagne, partout en France et dans toute l' Europe, en lisières de bois, bords de chemins, plus particulièrement sur rejets de ses plantes hôtes plus tendres.

 

 

Photo 4 : Melasoma populi , Chrysomela populi, couleurs générales.

 

10/01/2005 -
03/06/2011 -

 


 

 

 

Observations 01/07/2011 - 15H - Annecy -
sur rejets de peuplier noir.

     
Photo 5 : Melasoma populi, Chrysomela populi ou encore Lina populi, femelle à gauche, mâle à droite.    
    Photo 6 : Accouplement de la Chrysomèle du peuplier, Melasoma populi.
Photo 7 : Œufs fraîchement pondus de la Chrysomèle du peuplier, généralement en petits groupes d’une cinquantaine.    
    Photo 8 : Les œufs de la Chrysomèle du peuplier prêts à éclore
Photo 9 : Chrysomèle du peuplier : différents stades de l’éclosion des œufs, certaines larves ont déjà leur couleur grise, d’autres émergent à peine.    
    Photo 10 : Larves de Melasoma populi la Chrysomèle du peuplier, à ce stade de développement les larves restent groupées et ne consomment que la surface de la feuille.
Photo 11 : Larve de la Chrysomèle du peuplier, Melasoma populi, à ce stade, les larves sont plus indépendantes.    
    Photo 12 : Côte à côte, jeune larve et larve dernier stade de la Chrysomèle du peuplier, Melasoma populi.
....    

 

 

Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -