INSECTES
AMPHIBIENS     MAMMIFERES     OISEAUX     FLEURS     FONDd'ECRAN     AUTRES    

 

 

 

 

Photo 2 : mouche de la Saint-Marc, notez l'extrémité du tibia avant en éperon.

 

 

 

Photo 3 : Mouche de la Saint-marc, une femelle.

 

 

 

Photo 4 : Bibio marci prise au piège par Araniella cucurbitina.

 

Arthropodes :

 

ordre des Diptères : les mouches vraies.


Bibio marci (Linné)

  • ordre : Diptera
  • famille : Bibionidae

Mouche de la Saint-Marc

Photo 1 : mouche de la Saint-Marc, Bibio marci.

 

La mouche de la Saint-Marc, comme son nom nous le rappelle, est une mouche qui apparaît tôt en saison, souvent à la Saint Marc aux environs du 25 Avril.
Son corps est long d'environ 10 mm, l'ensemble de la mouche est noir brillant, tête et corps couverts de poils ; les ailes sont complètement transparentes. Deux antennes courtes sont implantées sous les yeux. Le mâle se distingue de la femelle par une tête ronde portant deux gros yeux jointifs, alors que la tête de la femelle est nettement plus petite ainsi que les yeux , ceux- ci étant nettement séparés.
Caractère distinctif de l'espèce : l'extrémité du tibia des pattes avant porte un éperon en forme de bec.

Elle se tient sur la végétation basse ou à même le sol, et lorsqu'elle est dérangée, elle s'envole lourdement d'un vol lent, les pattes pendantes.

Les larves vivent dans le sol, et se nourrissent de débris végétaux mais parfois aussi de racines et peuvent provoquer des dégâts si elles sont en nombre important. Les adultes se nourrissent peu, généralement de pollens.

Partout en Europe Centrale et du Nord, on la trouve couramment au printemps dans les bois, en lisières, dans les jardins ou les parcs en ville.

 


 

 

Photo 1 : 11 mai 2003, mouche au vol peu rapide, en forêt;
Photo 2 : 23 avril 2005, c'est un mâle, facilement reconnaissable à ses yeux énormes; notez la forme externe typique du tibia avant en éperon;
Photo 3 : 27 avril 2005, tête fine, yeux non jointifs => c'est une femelle;
Photo 4 : pas de chance pour notre Bibio marci mâle, il vient de se faire prendre dans la toile d'une bien petite araignée : Araniella cucurbitina, au moins trois fois plus petite que lui.

Photo 5: accouplement de la mouche de la St Marc, on voit bien ici, la différence entre le mâle à droite et la femelle à gauche.

Photo 5 : accouplement de mouche de la St Marc.

---------------------------------------------------------

Photo 6 : bibion des jardins  Bibio hortulanus.

Photo 6: une très proche cousine de la mouche de la saint-Marc : Bibio hortulanus, bibion des jardins, ici une femelle qui se distingue par son dos couleur brique, le mâle ressemble beaucoup à Bibio marci mais en plus petit, son dos est noir lui aussi

03/05/05

 





Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -