Allium ursinum L. 1753


Ail des ours
Ail à larges feuilles
Alliaire
Ail des bois


.da : Ramsløg
.de :
Bärlauch
.fi : arhunlaukka
.ja : ラムソン
.nl : Daslook
.uk : Ramsons

Alliaire, Ail des bois, Ail des ours.

L'Ail des ours, ou l'Ail des bois (Allium ursinum) est une plante vivace à bulbe de 15 à 50 cm de haut, formant des colonies souvent immenses, tapissant l'ensemble du sous-bois, dégageant une très forte odeur d'ail, odeur largement renforcée au froissement des feuilles. Le bulbe blanc de l'Ail des bois est de forme allongée.

La floraison d' Allium ursinum s'étale d'avril à juin. Les fleurs, d'un blanc pur, sont portées par une hampe florale de section triangulaire. Ces fleurs nettement pédonculées à pétales aigus étalés en étoiles, sont regroupées en inflorescences ombelliformes comptant au maximum une dizaine de fleurs. Cette inflorescence se trouve au tout début entourée de bractées membraneuses tombant rapidement. La fleur se compose de tépales blanc pur de 6 à 10 mm, de 6 étamines et d'un ovaire supère.

À la base de l'Ail des ours, généralement 2 feuilles, plus rarement 3, pointues, radicantes, vert foncé, brillantes, lancéolées, molles et longuement pétiolées, 2 à 5 cm de large pour 20 cm de long.

Assez commun sauf en région méditerranéenne, l'Ail des ours se rencontre dans les bois humides, sur sols profonds et riches, sous différents feuillus : hêtres, frênes, charmes, érables.. jusqu'à 1600 m.

Tout comme l'Ail domestique, l'Ail des ours (Allium ursinum) est reconnue depuis fort longtemps pour ses vertus stimulantes, hypotensives, diurétiques, antiseptiques, dépuratives (propre à purifier l’organisme en éliminant les toxines), cholagogues (aidant à l’évacuation de la bile) etc.


Allium ursinum
Allium ursinum
Allium ursinum, Ail des ours


Domaine : Biota
Règne :
Plantae
S/Règne : Viridaeplantae
Infra/Règne : Streptophyta
Classe : Equisetopsida
S/Classe : Magnoliidae
Ordre : Asparagales
Famille : Amaryllidaceae
S/Famille : Allioideae
Tribu : Allieae
Genre : Allium

Recherche


      Le Dico local!

bractée : (du latin : bractea feuille de métal) organe situé à la base du pédoncule des fleurs, généralement en forme de petite feuille, Par ex.: sont des bractées ce que l'on nomme (à tort) feuilles dans un artichaut. RETOUR

supère (adj.) : se dit de l’ovaire des plantes à fleurs lorsqu’il est situé au-dessus des étamines et du périanthe. RETOUR

tépale (n. masc. croisement de pétale et sépale) : pièces florales, ni sépale ni pétale, qui forment le périanthe entourant étamines et pistil, organes reproducteurs de la fleur. RETOUR

Allium ursinum

=> tout le glossaire <=       - 21/08/04 - 20/04/2012 -