Leptoglossus occidentalis Heidemann 1910


Punaise américaine
P. américaine du pin
Coréide exogène

.de : Amerikanische Kiefernwanze
.en : Leaf footed conifer seed bug
.jp : マツヘリカメムシ
.nl : Bladpootrandwants

Leptoglossus occidentalis, Coréide exogène

Leptoglossus occidentalis, un Hétéroptère Coreidae d'origine nord américaine, débarqué en Europe depuis environ 20 ans, ses premières apparitions ont été signalées en Italie dès les années 1999 d'où il se répand vers la Suisse, la Croatie, la Slovénie ..., bref, une grosse partie de l'Europe ; il est signalé en France en 2005.

C'est une punaise d'assez grande taille (15 à 20 mm ) si on la compare à ses cousines locales qui elles ne dépassent guère les 10 mm. La coloration dominante du corps de cette Punaise du pin est brun-rougeâtre, coloration agrémentée d'une signature bien caractéristique, un zigzag, un " W " blanchâtre sur les cories, parties coriaces des hémélytres. Les pattes postérieures Pattes postérieures de la Punaise américaine elles aussi sont remarquables, les fémurs sont très nettement épineux, les tibias largement aplatis, élargis, de forme ovale, symétriques par rapport à l'axe central. Sur la tête, deux ocelles en plus des yeux, les antennes, environ 12 mm, sont fines, mobiles, elles comptent 4 articles dont le premier (scape) est légèrement renflé. Le rostre à 4 segments Leptoglossus occidentalis, Punaise américaine se compose du stylet et de la gaine en gouttière.

Mâles et femelles ne présentent pas de réelles différences, la femelle à peine plus grosse que le mâle ; seul l'examen de la partie ventrale de l'abdomen pourra être déterminant.

C'est une punaise phytophage qui se nourrit en piquant les inflorescences, cônes et graines de divers conifères, sauvages ou d'ornements, pins, sapins, épicéas ; les toutes jeunes larves piquent les nouvelles aiguilles tendres. Elles passent par 5 stades larvaires pour se métamorphoser fin août début septembre. Pour passer l'hiver, les adultes recherchent un abri en situation sèche et chaude, et pourquoi pas l'habitat humain ! Petit problème, quand un adulte considère son abri comme sûr, confortable, il émet une hormone de rassemblement, attirant ainsi tous les adultes alentour provoquant des concentrations importantes de cette punaise. Elle est phytophage, et ne peut donc être considérée comme nuisible à l'homme, mais de tels rassemblements ne sont évidemment pas supportables. Pour en venir à bout, tout comme la coccinelle asiatique, seul l'aspirateur peut être efficace. Et comme elle est considérée comme nouvel envahisseur, sans réel prédateur local, autant les détruire !


Leptoglossus occidentalis
Leptoglossus occidentalis
Leptoglossus occidentalis
Leptoglossus occidentalis
Leptoglossus occidentalis
Leptoglossus occidentalis

Recherche


Embr. : Arthropoda
S./Embr. :
Hexapoda
Classe :
Insecta
Ordre :
Hemiptera
S./Ordre :
Heteroptera
Fam. : Coreidae
Genre :
Leptoglossus

Les grandes tailles !

Cette page vous à plu,
vous souhaitez voir les mêmes
clichés en tailles légèrement
agrandies ... => C'est ici
attention aux forfaits !


- 08/10/2018 -